Aide Humanitaire

La situation sécuritaire et humanitaire du Burkina Faso s'est fortement détériorée. Toutes les régions frontalières font face à des déplacements forcés de populations. Selon le Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CONASUR), a la date du 30 novembre 2021 le nombre de déplacés internes du Burkina est de 1 501 775  Dont 61,48% d’enfants, 22,39% de femmes et 16,13% d’hommes La Région du Nord à elle seule  compte  143 544. Ce n’est secret pour personne, cette  crise a déjà porté et continue de porter  atteinte aux droits humains fondamentaux ainsi que d’autres violations graves à l’endroit des civils et particulièrement les couches vulnérables tels que les femmes, les enfants et les personnes âgées et ou handicapées dans la région Nord. Le monitoring de protection aussi a révélé des conflits latents sur certains sites de la région entre PDIs, et entre PDIs et population hôte. La stigmatisation ethnique est également une réalité dans la région.

Au regard de ce constat, et en vue d’apporter sa contribution dans la protection, prévenir d’éventuels conflits ouverts et préservation la cohésion sociale conformément à la résolution 1674 de l’organisation des nations unies, l’ONG BIBIR entend apporter sa contribution dans les activités de monitoring et de cohésion sociale en  plus de l’assistance humanitaire déjà mis en ouvre depuis 2015. D’où sa volonté de mettre en œuvre du Projet Protection, de cohésion sociale et d’autonomisation des groupes vulnérables pour cette année  2022 dans les provinces du Yatenga et du Lorum qui beaucoup touchées par la crise. 

 

 

La vocation de Bibir pour l'aide humanitaire trouve ses origines dans l'expérience des membres de notre conseil d'administration et de nos équipes professionnelles dans de multiples crises humanitaires, couvrant tout le cycle, y compris la prévention, les soins d'urgence aux victimes, l'organisation de camps de déplacés et tâches de reconstruction. Compter pour atteindre les objectifs proposés avec les équipes professionnelles et toute l'expérience logistique nécessaire. Ce qui nous permet de gérer efficacement les ressources pour les soins d'urgence, ainsi que les réfugiés et les populations déplacées.

 

Conscient de la gravité de la situation dans la région du Nord en raison du conflit qui a pris naissance au Mali et de la manière dramatique dont il affecte la population, Bibir Africa est orienté à consacrer tous nos efforts et notre expérience aux actions d'aide humanitaire en la région et, en particulier, les populations déplacées par le conflit.

 

Offrir une vie digne aux réfugiés doit toujours être une priorité. Un grand défi qui nécessite des capacités organisationnelles et logistiques et, surtout, une connaissance approfondie de la culture et des caractéristiques de la population que nous allons servir. Bibir a tout cela, ajouté à une longue expérience dans la région, depuis 2004, et grâce à notre travail multisectoriel, dans la santé communautaire, l'éducation, les activités génératrices de revenus et la formation.

 

Notre philosophie de travail est basée sur la participation de la population et des communautés, dans le plus grand respect de leurs traditions et de leur culture. De même que les programmes essentiels de formation et de génération de revenus pour les familles qui, progressivement, leur permettent d'éviter de dépendre de l'aide étrangère.

 

Nous nous inspirons des principes d'humanité, d'impartialité, de neutralité et d'indépendance issus du droit international humanitaire et assumés par l'Assemblée générale des Nations Unies dans ses résolutions 46/182 et 58/114.

Refugiados Yatenga - Burkina Faso.jpg
rwandan-refugees-who-have-come-to-goma-a